Belkacem Lounes



  1. Belkacem Lounes, la cause des peuples et des droits humains

    Enseignant depuis plus de 25 ans en économie, Belkacem Lounes a toujours aimé apprendre, connaître et découvrir. Cette appétence au savoir se traduit vite par une soif du partage et de la transmission par l’échange. Il l’explique ainsi « Pour moi, l’essentiel est de prendre du plaisir dans ce qu’on fait, de continuer à apprendre tout en transmettant ce que l’on sait. Je suis persuadé que c’est dans l’échange, l’interactivité que l’on s’épanouit ». …

    Lire la suite
  2. Intervention de Belkacem Lounès sur la Stratégie Régionale de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation

    Monsieur le Président, chers collègues, Notre groupe soutient avec enthousiasme les politiques et les dispositifs régionaux en matière d’enseignement supérieur et de recherche quand ils promeuvent une vision de l’éducation et de la science autonome, de qualité, allant dans la logique du service public et de l’équilibre territorial, quand ils améliorent les conditions de travail des chercheurs et des conditions d’apprentissage et de vie des étudiants. Par contre, nous restons vigilants sur le fait que les politiques régionales n’accompagnent pas financièrement certains égarements de la politique de l’Etat comme les prétendus « investissements » dits d’avenir, comme s’il existait des investissements du passé ? et qui confortent notamment, l’énergie atomique au moment où d’autres pays comme l’Allemagne sortent définitivement du nucléaire. …

    Lire la suite
  3. Intervention de Belkacem LOUNES pour la création d’un Conseil Consultatif de la Laïcité

    M. Le Président, Chers collègues Cette délibération que nous propose le PRG me semble être une des réponses à la montée des inquiétudes de nos concitoyens concernant la laicité et particulièrement les menaces qui pèsent sur la loi de 1905. Comme chacun peut le constater, les coups proviennent de toutes parts, y compris de ceux qui sont censés être les premiers à respecter et à promouvoir les lois, en l’occurrence le chef de l’Etat lorsqu’il dit que « la République a besoin de croyants » (pas des autres ?), des ministres, comme Michel Barnier, qui vantait lorsqu’il était ministre des affaires étrangères « ces milliers et milliers de femmes qui portent le voile librement dans les rues françaises », certains élus qui laissent entendre de manière aussi démagogique que dangereuse que des lieux de culte pourraient être financés par des fonds publics et que le religieux pourrait redevenir une affaire d’Etat lorsque la loi en fait une chose privée, personnelle. …

    Lire la suite
  4. Intervention de Belkacem Lounes sur le SRESRI

    M. le Président, Cher-e-s collègues, Le rapport qui nous est soumis par M. le Conseiller Spécial, rappelle pertinemment l’importance de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, pour l’essor économique, scientifique, social et culturel de notre territoire. Il est cependant utile de rappeler que le premier et principal opérateur et responsable de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, c’est l’Etat. Nous l’accompagnons lorsque c’est nécessaire par exemple dans les CPER mais vu l’exiguité de nos moyens, nous devons cibler nos interventions de manière à être décisifs et à marquer la spécificité de l’apport de notre Collectivité. (suite…) …

    Lire la suite
  5. LA RÉGION DOIT METTRE L’ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE AU SERVICE DES CITOYENS

    La stratégie sur l’enseignement supérieur et la recherche proposée par la Région a été mise en place dans un climat de concertation au sein de la majorité. Les points de vue ont convergé vers un enseignement centré sur l’étudiant et réparti sur tout le territoire. Pour la recherche, les écologistes ont obtenu la reconnaissance de l’importance des sciences humaines et de la recherche fondamentale. En revanche, c’est seuls qu’ils défendent une vision de l’innovation évaluée à l’aune de son utilité sociale, sociétale et environnementale. …

    Lire la suite
  6. Révolutions dans le monde arabe : POUR DES PARTENARIATS INTERNATIONAUX À L’ÉCOUTE DES PEUPLES

    À l’attention de M. Jean-Jack Queyranne, Président du Conseil régional Rhône-Alpes Charbonnières-les-Bains, le 24 février 2011 Monsieur le Président, Ce qui se passe depuis quelques mois en Afrique du Nord et au Moyen-Orient représente une rupture spectaculaire dans l’histoire de ces 50 dernières années. La rupture ne tient pas seulement dans l’effondrement de régimes autoritaires et la déroute de quelques despotes réputés inamovibles. Il en va aussi de la vision que les peuples du nord de la Méditerranée se faisaient de leurs voisins de la rive sud. Combien de fois ne nous a-t-on pas présenté les peuples de ces régions comme définitivement éloignés de nos aspirations, acceptant passivement l’alternative entre obscurantisme islamiste et autoritarisme ? Nous observons une génération ouverte sur le monde, réclamant des institutions démocratiques, le droit à une vie décente, une juste répartition des richesses nationales et le respect des libertés fondamentales. De Bahreïn au Maroc en passant par le Yémen, la Jordanie, l’Egypte, la Libye et la Tunisie, pas un pays de la région qui ne soit secoué par cette soif de liberté et de démocratie. …

    Lire la suite